Categories
Jazz & Rock Play Along LIVE Music Concerts

Thelonious Monk Quartet LIVE (Amiens, 1966)

image_pdfDownload to PDF

Search Posts by Categories:

and subscribe to our social channels for news and music updates:

Thelonious Monk Quartet LIVE (Amiens,1966)

Video Link:

https://www.bilibili.com/video/BV1DX4y1G7TY

00:00 Blue Monk 12:10 Crepuscule With Nellie 14:44 Rhythm-A-Ning 25:31 Hackensack 36:08 Epistrophy 38:20 Evidence 51:51 I’m Getting Sentimental Over You 1:08:18 Round Midnight 1:13:45 Epistrophy

Search Posts by Categories:

and subscribe to our social channels for news and music updates:

Jazz sheet music and transcriptions download here.

Thelonious Monk sheet music score download partitura partition spartiti 楽譜 망할 음악 ноты

Thelonious Monk (p) Charlie Rouse (ts) Larry Gales (b) Ben Riley (d), Maison de la Culture, Amiens, France, March 23, 1966

Thelonious Sphere Monk (10 octobre 1917 – 17 février 1982) était un pianiste de jazz américain célèbre pour son style d’improvisation unique, ainsi que pour avoir écrit de nombreux standards du répertoire du jazz.

Alors que Monk est souvent considéré comme l’un des fondateurs du bebop, l’évolution de son style personnel l’en a fait s’éloigner. Il est d’ailleurs difficile d’établir une filiation même si son jeu pianistique (assez traditionnel dans les ballades) se rapporte au jeu stride des années 1920/1930 et si son influence peut être décelée chez de nombreux musiciens plus récents.

Ses compositions ont suscité les plus vives réactions tant elles bousculaiente la mélodie, l’harmonie et le rythme. Il était aussi considéré comme un artiste d’avant-garde grâce à la présence de notes dissonantes dans ses ballades.

Biographie

Né à Rocky en Caroline du nord, sa famille s’établit à Manhattan en 1922. Il commence à jouer du piano à 6 ans et bien qu’il ait pris quelques cours, il est considéré comme un autodidacte. À 12 ans, il accompagne à l’harmonium sa mère qui chante dans l’église baptiste de son quartier. À 17 ans, il participe à la tournée d’un évangéliste.

Il suit des cours à Stuyvesant High School mais ne sera jamais diplomé.

Ses débuts

Il commence ensuite à trouver du travail comme musicien de jazz ; il apparaît sur des enregistrements de Jerry Newman réalisés autour de 1941 au Minton’s Playhouse, un club de Harlem, où Monk a été engagé comme pianiste. Son style très personnel fait sensation, et attire les grands de l’époque, comme Dizzy Gillespie, Bud Powell ou Charlie Parker.

En 1944, Monk enregistre en studio pour la première fois avec le quartet de Coleman Hawkins. Hawkins aidera Monk à son début de carrière, et Monk lui retournera la pareille en l’invitant à se joindre à lui lors de session avec John Coltrane en 1957.

En 1947, il enregistre pour la première fois sous son nom pour le label Blue note. Ces enregistrements mettent déjà en valeur ses talents de compositeur. La même année, il se marie avec Nellie Smith. De leur union naîtra un fils, T.S Monk (en 1949), qui deviendra plus tard batteur de Jazz puis une fille, Barbara (en 1953).

Monk passe donc la plupart des années 50 à composer, enregistrer, il joue également dans quelques théatres.

Après ses enregistrements pour Blue Note de 1947 à 1952, Monk signe avec le label Prestige pour deux ans. Il y enregistre quelques albums et collabore avec Sonny Rollins et Art Blakey. En 1954 il participe également aux albums de Miles Davis : Bags’ Groove et Miles Davis and the Modern Jazz Giants.

En 1954, Monk arrive pour la première fois en Europe (il joue et enregistre à Paris). Il rencontre la baronne Pannonica de Koenigswarter, « Nica », membre de la branche anglaise de la famille Rothschild et mécène de plusieurs musicien de Jazz New-Yorkais. Elle restera une amie intime durant toute sa vie.

Epoque Riverside / Columbia

Au moment de signer pour le label Riverside, Monk était reconnu par le milieu du jazz mais ne vendait pas beaucoup d’albums : sa musique était vue comme peu accessible par le grand public. Riverside parvient à convaincre Monk d’enregistrer deux albums ne contenant que ses interprétations des standards du Jazz.

Le jeu de Monk se caractérise par de nombreuses notes dissonantes très bien placées.

Monk effectue de nombreuses tournées et enregistrements dans les années 1950 et 1960, mais disparaît de la scène au début des années 1970. Son dernier enregistrement date de novembre 1971 et il est rarement monté en scène pendant la dernière décennie de sa vie.

Il est mort en 1982 chez Pannonica de Koenigswarter et a été enterré au cimetière Ferncliff à Hartsdale, New York. Après sa mort, sa musique a été redécouverte par un public plus large et il est maintenant considéré aux côtés de Miles Davis, John Coltrane et d’autres comme une figure majeure de l’histoire du jazz.

Anecdotes

  • Les titres des morceaux de Thelonious Monk étaient souvent décidés après l’enregistrement de ces derniers, donnant lieu a des séances de casse-tête collectifs.
    • Ainsi le titre de Let’s call this provient de la perplexité de Monk, qui après avoir enregistré le titre répéta machinalement : « Let’s call this… let’s call this… » (Appelons-la… appelons-la…)
    • Think of One a été appelée ainsi par l’expression de la lassitude de Thelonious Monk. Après l’enregistrement ce dernier, fatigué de réfléchir à un titre, dit à son collaborateur « Think of one », ce qui signifie « Cherches-en un ». Ce sont ces trois mots qui seront choisis.
  • Thelonious Monk reçut le surnom de Melodious Thonk… sans doute a cause de sa manière de jouer, à la fois mélodique et dissonante.

Search Posts by Categories:

and subscribe to our social channels for news and music updates:

close
sheet music library

It’s nice to meet you.

Sign up to receive our new posts in your inbox.

We don’t spam! Read our privacy policy for more info.

Google Translator