Ahmad Jamal trio, Studio 104, Maison de l’ORTF, France, 25 juin 1971 – “Manhattan Reflections” & “Extension”

Ahmad Jamal trio, Studio 104, Maison de l’ORTF, France, 25 juin 1971 – “Manhattan Reflections” & “Extension”

“Manhattan Reflections” 00:00

“Extension” 11:00

Téléchargement des meilleures partitions dans notre bibliothèque.

Ahmad Jamal trio sheet music pdf

En 1951, M. Jamal a enregistré pour la première fois « Ahmed’s Blues » sur Okeh Records. Son arrangement de la mélodie folklorique « Billy Boy » et « Poinciana » (il ne s’agit pas de sa composition originale) provient également de cette période.

En 1955, il enregistre son premier album Argo (Chess) Records qui comprend ‘New Rhumba’, ‘Excerpts From The Blues’, ‘Medley’ (en fait ‘I Don’t Want To Be Kissed’) et ‘It Ain’t’. Necessously So’ — tous utilisés plus tard par Miles Davis et Gil Evans sur les albums « Miles Ahead » et « Porgy and Bess ». Dans son autobiographie, M. Davis loue les qualités artistiques particulières de M. Jamal et cite son influence.

En fait, les enregistrements du Miles Davis Quintet du milieu à la fin des années 1950 contiennent notamment du matériel précédemment enregistré par M. Jamal : « Squeeze Me », « It Could Happen To You », « But Not For Me », « Surrey With The Fringe On ». Top’, ‘Ahmad’s Blues’, ‘On Green Dolphin Street’ et ‘Billy Boy’.

En 1956, M. Jamal, déjà rejoint par le bassiste Israel Crosby en 1955, remplace le guitariste Ray Crawford par un batteur. Travaillant comme « trio house » au Pershing Hotel de Chicago, le batteur Vernell Fournier a rejoint ce trio en 1958 et M. Jamal a réalisé un album live pour Argo Records intitulé « But Not For Me ».

Le single et l’album qui en ont résulté, qui comprenait également « Poinciana » – son interprétation pourrait être considérée comme sa « signature ». Cet album est resté dans les dix charts les plus vendus pendant 108 semaines – du jamais vu alors pour un album de jazz. Ce succès financier permet à M. Jamal de réaliser un rêve et il ouvre un restaurant/club, The Alhambra, à Chicago. Ici, le trio a pu se produire tout en limitant son programme de tournées et M. Jamal a pu réaliser une production de disques et un travail communautaire.

M. Jamal est né le 2 juillet 1930 à Pittsburgh, en Pennsylvanie. Enfant prodige qui a commencé à jouer du piano à l’âge de 3 ans, il a commencé ses études formelles à l’âge de 7 ans. Au lycée, il a suivi l’équivalent de classes de maître universitaires sous la direction de la célèbre chanteuse et enseignante afro-américaine Mary Caldwell Dawson et le pianiste James Miller.

Il a rejoint le syndicat des musiciens à l’âge de 14 ans et a commencé à tourner après avoir obtenu son diplôme de la Westinghouse High School à l’âge de 17 ans, attirant des critiques élogieuses pour ses solos. En 1950, il forme son premier trio, The Three Strings. Se produisant au club The Embers de New York, le producteur de disques John Hammond a « découvert » The Three Strings et les a signés chez Okeh Records (une division de Columbia, aujourd’hui Sony Records).

M. Jamal a continué à enregistrer ses arrangements originaux exceptionnels de standards tels que ‘I Love You’, ‘A Time For Love’, ‘On Green Dolphin Street’ (bien avant Miles Davis!), ‘End of a Love Affair’, pour en citer quelques-uns. Les compositions classiques de M. Jamal commencent par « Ahmed’s Blues » (enregistré pour la première fois le 25 octobre 1951 !), « New Rhumba », « Manhattan Reflections », « Tranquility », « Extensions », « The Awakening », « Night Mist Blues ». » et plus récemment « Si je te retrouve », entre autres.

En 1994, M. Jamal a reçu le prix American Jazz Masters du National Endowment for the Arts. La même année, il est nommé Duke Ellington Fellow à l’Université de Yale, où il interprète des œuvres commandées avec le Quatuor à cordes Assai. Un CD est disponible de ces œuvres.

En 1970, M. Jamal a interprété la chanson titre de Johnny Mandel pour la bande originale du film « Mash ! » ; et en 1995, deux morceaux de son album à succès « But Not For Me » – « Music, Music, Music » et « Poinciana » – ont été présentés dans le film de Clint Eastwood « The Bridges of Madison County ».

Browse in the Library:

and subscribe to our social channels for news and music updates:

Please, subscribe to our Library. Thank you!

sheet music library

It’s nice to meet you.

Sign up to receive our new posts in your inbox.

We don’t spam! Read our privacy policy for more info.